agence NSEO

Faites connaissances avec le NSEO

NSEO se développe en « Negative Search Engine Optimization ». Son fonctionnement consiste à utiliser toutes les techniques ayant pour but de diminuer la performance d’un site web en d’autres termes de faire baisser le rang du site web dans les listes des moteurs de recherches. Bien qu’il s’agit d’une pratique illégale, nombreux sont ceux qui en profite pour faire face dans la concurrence. Pour le moment, les pratiquants de la technique sont difficilement repérables. Une raison pour laquelle nombreux sont les sites qui en sont victimes.

La loi française pénalise le NSEO. En effet, il est défini comme une diffamation en ligne surtout lorsqu’elle est néfaste au prestige d’une entreprise. Les pratiquants utilisent surtout des liens toxiques, des contenus dupliqués, des Redirection 301, etc. pour que Google inflige une pénalisation à un ou plusieurs sites concurrents. En effet, Google reconnaît voire même chasse de tels liens et contenus. En gros, le principe est simple : il suffit de faire le contraire de tout ce que Google dicte. Tout comme le referencement pas cher, le principe est simple et à la portée de tous.

Votre site est attaqué par le NSEO : les signes

Les indicateurs sont évidents. Soudainement, le trafic de votre site chute et votre rang dans les moteurs de recherches descende d’un gros écart. Le coupable est soit un concurrent soit un piratage. Votre première réaction sera de diagnostiquer vos pages pour identifier les liens, les redirections et les contenus susceptibles d’être à l’origine. Pour cela, vous feriez une étude comparative entre les statiques aux alentours de la période du déréférencement. Une fois localisée, vous pourriez tester chaque élément incriminé. Si vous êtes orienté vers d’autres liens de sites en testant, cela signifie que vous êtes victime de contenu dupliqué. Grâce à Google Analytics, vous saurez si vous contenez des liens toxiques ou des idems de redirections 301.

Se protéger du NSEO

Assurer sa protection contre le NSEO s’avère être complexe. La veille constitue la solution la plus efficace durant laquelle vous effectuerez des suivis de votre positionnement grâces aux données fournies par Google Webmasters Tools ou Google Search Console.

Avec ces outils, il vous sera plus simple de démentir et de supprimer les liens non pris en charge par Google. Généralement, Google vous dépasse dans l’identification des liens. Dans ce cas là, vous n’avez qu’à désavouer chaque lien toxique.

Pour un contenu dupliqué, il faut exploiter la date d’indexation. Ainsi, il ne sera pas possible pour Google de déterminer qui est l’auteur et le copieur. Plus Google a confiance à votre site que l’autre, vous aurez plus de chance qu’il vous attribut le contenu. Pour se faire, vous devez vous approprier de contenu de qualité que vous allez renforcer par des backlinks orientés.

Les publications similaires de "Actu SEO"

  1. 6 Avril 2017Qu’est-ce qu’un Backlink ? A quoi sert-il ?189 hits
  2. 28 Mars 2017La création de site Internet se fait par un professionnel186 hits
  3. 17 Sept. 2016Tout savoir sur l'e-reputation pour entreprise408 hits
  4. 4 Sept. 2016Quelques astuces pour une meilleure e reputation464 hits
  5. 16 Juin 2016Le contenu optimisé515 hits
  6. 3 Juin 2016Elle a crée une application qui nourrit les SDF !521 hits
  7. 19 Avril 2016Le SEO et le développement mobile537 hits
  8. 22 Mars 2016Non un site ne vit pas tout seul !806 hits
  9. 10 Mars 2016Google référence mieux les sites responsives911 hits
  10. 1 Mars 2016Comment acheter des followers sur le net ?970 hits